IMG_3859_edited.jpg

A propos / About

Parcours d'une parisienne arrivée en Auvergne

Née en région parisienne, j'étudie les Arts Appliqués au lycée et décide de me diriger, sur une intuition et sans trop savoir pourquoi, vers le domaine de la céramique après l'obtention de mon baccalauréat.

J'entame alors, en 2011, un cursus de deux ans à Sèvres (92) pendant lequel je découvre l'immensité insoupçonnée de ce milieu, les différents métiers de la céramique et tombe, tout particulièrement, amoureuse du Tournage.

C'est donc à l'âge de 19 ans, et à l'obtention de ce Diplôme des Métiers d'Arts Céramique, que j'ai su à quoi je voulais que mon avenir ressemble : avoir mon propre atelier et que la production d'objets en céramique devienne mon métier.

IMG_1132.JPG
_DSC7170.jpg
IMG_1428.JPG

Projet de DMA Céramique sur le thème du Souvenir, 2013

Mais avant cela, j'avais ce besoin de quitter Paris, de m'aérer et trouver le lieu, l'environnement propice pour démarrer ce projet. C'est pourquoi pendant un peu plus d'un an, j'ai sillonné les routes de notre hexagone, celles de l'Espagne et d'une grande partie du Maroc.

 

Ressourcée, ressortie grandie de ce voyage remplie de rencontres, de couleurs, de saveurs, de moments magiques et plus que jamais habitée par l'envie de démarrer mon chemin de céramiste, je décide de passer un CAP de Tournage en Céramique en 2015 à l'Atelier Chemins de Terre (93), créé et dirigé (à cette époque) par

Thierry Fouquet, afin de remettre les mains dans la terre et de perfectionner mon savoir-faire auprès de ce Grand de la céramique.

Quelques semaines plus tard, je partais m'installer en Auvergne,

dans le Massif Central, aux pieds des montagnes du Sancy...

VOFE8198_edited.jpg

L'Atelier, Havre de paix

Après quelques années dans les travaux, c'est avec beaucoup de chance que j'ai pu prendre possession d'un lieu bien plus formidable que je l'aurai espéré...

Un atelier spacieuxlumineux et calme où passer ses journées à y travailler

est un véritable bonheur.

Un espace si vaste qu'il a été pensé pour qu'un jour prochain, je puisse accueillir y du public pour une visite de l'Atelier et y dispenser des cours !

Projet en devenir...

IMG_E2186_edited_edited.jpg

Travailler avec l'argile

La terre est une matière vivante, capricieuse et dotée d'une mémoire.

Elle demande à être traitée tantôt avec brutalité, tantôt avec douceur. Elle réclame, sans cesse, de l'eau pour se transformer et se mouvoir. Enfin, elle exige du temps pour sécher et se figer correctement.

Allez à l'encontre de ses exigences et elle vous le fera payer de mauvaises surprises en mauvaises surprises.

Ecoutez et respectez ses volontés et tout le champ des possibles sera alors

à votre portée...

Fabrication & Savoir-faire

Dans mon travail, le tournage est mon point de départ.

C'est là que les pièces commencent à prendre forme et vie. Et c'est après avoir séchée et durcie légèrement, jusqu'à une texture appelée "cuir", qu'il est alors possible de venir travailler la terre de manière plus précise, à l'aide d'outils de précision, afin de "finir" la forme et de modeler les détails qui la compose.

Recherches...

Vient, ensuite, l'émail.

Après une première cuisson, dans un four électrique, les pièces qui en sortent, appelées "biscuits", ont durcit et restent poreuses pour être émaillées.

 

J'ai fait le choix de fabriquer mes propres couleurs. Long, fastidieux, mais incroyablement fascinant, c'est un travail bien différent de celui qui façonne l'argile.

Je mélange donc des minéraux et des oxydes métalliques dans les justes proportions de façon à ce que le tout fonde à une température de 1280C et se transforme en une couche d'émail, permettant l'étanchéité et

le fini brillant ou mat d'une pièce. Ces recherches me permettent de développer toujours plus ma palette de couleurs...

IMG_1021_edited.jpg